24 mai 2021

Adrien Guyot, directeur de l’Ehpad du Cap Blanc, à Aurillac, dans le Cantal, partage avec nous une journée au sein de son établissement.

Un accompagnement personnalisé pour chaque résident

« Chez Emera, l’accompagnement proposé par les équipes est personnalisé. Cela se traduit notamment par le respect des habitudes de vie et des choix individuels des résidents. Nous coconstruisons le projet personnalisé de chaque résident avec sa famille et nos équipes. Il tient de son histoire personnelle, de ses goûts et de ses expériences.

La journée se construit autour de différents temps dans le respect de chacun. Par exemple, nous n’imposons pas d’heure pour le petit-déjeuner.

credits photos - Laurence Geai

En début de la matinée, les soins sont dispensés aux résidents. Notre équipe de soignants est composée d’un médecin coordonnateur (responsable médical), d’infirmiers (qui dispensent les soins), d’aides-soignantes (qui gèrent les actes de la vie quotidienne comme l’aide à la toilette, aux déplacements), d’une psychomotricienne (qui aide à la prévention des chutes, réveil musculaire) et d’un psychologue clinicien (qui accompagne le résident) et de kinésithérapeutes libéraux.

En fin de matinée, un temps est consacré à la vie sociale avec la lecture de la presse, des jeux, des moments d’échanges au salon d’étage afin de rassembler le plus possible de résidents.

Le midi et le soir, les repas sont organisés au sein de différents espaces de restauration adaptés aux besoins des résidents en fonction de leur niveau de dépendance. Nous nous attachons à servir des plats gourmands et savoureux, préparés sur place, en privilégiant le circuit court. Notre chef adapte les menus, élaborés avec une diététicienne en fonction des régimes spécifiques des résidents, afin de répondre à leurs préférences. Le choix est important. Un menu de substitution est systématiquement proposé.

Dans l’après-midi, des activités culturelles et sociales sont proposées par la responsable de la vie sociale (gymnastique douce, ateliers de dessin, activités en lien avec les associations du quartier, etc.) Les activités peuvent aussi être thérapeutiques dans le cas de rééducation par exemple. Tout dépend du profil du senior. Notre objectif n’est pas de les occuper à tout prix, mais de leur donner envie de prendre part à la vie sociale de l’établissement, de rompre avec l’isolement, et de maintenir les liens familiaux. Ils peuvent par exemple participer à des activités organisées en collaboration avec des associations comme Siel bleu (activité physique adaptée) ou des établissements scolaires. Notre établissement a pour volonté de s’inscrire dans la vie sociale et culturelle de la ville, dans une dynamique d’inclusion en essayant de renforcer les liens intergénérationnels. 

Des prestations complémentaires sont également disponibles comme un salon de coiffure, une esthéticienne pour les soins de bien-être, un espace de balnéothérapie. Tout cela contribue au bien-être et à l’estime de soi des résidents parfois abîmés par la maladie.

Nous veillons chaque jour sur l’équilibre personnel des seniors par un suivi sur mesure. »  

Partager sur les réseaux sociaux

Recevoir la newsletter Emera


Parkinson : Patients et aidants, comment faire face à la maladie ?

04/11/2022 Au coeur de notre métier

275000 personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson en France. Le docteur Dr Christine Brefel-Courbon, neurologue et responsable du centre  expert Parkinson au CHU de Toulouse revient cette maladie.

En savoir plus

Inclusion : un trophée récompense l’engagement des équipes de la résidence Antoine de Bourbon

14/10/2022 Au coeur de notre métier Nos actualités

Pour en savoir plus sur l’accueil et l’engagement de nos équipes, découvrez l’article avec l’interview de Sandrine Szymkowiak, gouvernante à la résidence et d’Amandine Ehlinger, ASH

En savoir plus

Ehpad : « une culture de la prise en compte de la parole des seniors, c’est essentiel pour la confiance »

04/10/2022 Au coeur de notre métier

Interview de Valentine Trépied, sociologue spécialisée sur le vieillissement et chef de projet à la Haute Autorité de Santé.

En savoir plus

Diagnostic et stimulation, maîtres-mots pour faire face à Alzheimer

21/09/2022 Au coeur de notre métier

Le professeur Marc Verny, neurologue de formation et responsable du service gériatrique à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière (APHP), nous éclaire sur la maladie d'Alzheimer.

En savoir plus

Bientraitance des personnes âgées en Ehpad, l’affaire de tous

11/07/2022 Au coeur de notre métier

« Etre bientraitant c’est avant tout se questionner sur les pratiques et avoir une démarche éthique. C’est avoir une culture du respect, de la dignité de la personne et de son intimité ».

En savoir plus

Troubles de la perception visuelle : un dépistage essentiel chez les personnes âgées

01/07/2022 Au coeur de notre métier Nos actualités

Comment évolue nos capacités de perception visuelles avec l’âge ? Comment prévenir des troubles de la vision ?   Réponses avec le Dr Angelo Arleo, Directeur d’une équipe de recherche biomédicale à l’Institut de la vision à Paris.

En savoir plus