15 novembre 2021

Au plus près des résidents, les Agents de Services Hôteliers sont des maillons essentiels au bon fonctionnement de l’Ehpad. En charge de gérer l’entretien des locaux, de participer à la prise des repas mais aussi de mettre en place des activités en lien avec la Responsable de la Vie sociale, ils assurent, au quotidien, le confort de nos résidents. Elodie, ASH au sein de la maison La Lorraine à Calais (62), nous fait part de son expérience et de sa passion pour ce métier qu’elle exerce depuis près de 10 ans chez Emera.

En quoi consiste le rôle des ASH au sein de l’Ehpad ?

Elodie Cousin et Monique Fournier, ASH au sein de la Maisonnée La Lorraine

Elodie : Notre rôle est d’assurer le confort de nos résidents. Pour cela nous sommes chargés de multiples tâches comme l’entretien des chambres et des différentes pièces à vivre au sein de la résidence, mais également de la prise des repas et collations ainsi que des animations proposées dans la journée.

Nos journées sont très rythmées et nous nous adaptons de façon constante à nos résidents. Je travaille au sein de l’unité protégée qui accueille les personnes atteintes de troubles cognitifs sévères, comme la maladie d’Alzheimer. Leurs troubles cognitifs, comportementaux ou moteurs nécessitent une attention particulière pour chacun d’entre eux.

Comment avez-vous été amenée à travailler auprès des personnes âgées et en particulier au sein d’un Ehpad Emera ?

Elodie : Ma formation BEP carrières sanitaires et sociales m’a permis d’effectuer différents stages en milieu hospitalier, en clinique ainsi qu’en Ehpad. Cette dernière expérience m’a conforté dans mon choix de travailler auprès des personnes âgées. J’apprécie grandement leur contact.

Le groupe Emera dispose d’infrastructures de qualité. Les équipements sont adaptés et optimisés. Les espaces sont à la fois chaleureux et spacieux. L’ambiance familiale qui s’en dégage est très positive. Quant à la restauration en place, elle participe au bien-être des résidents avec des recettes à la fois variées et surtout faites maison. Le tout est idéal pour travailler !

Quelles sont les compétences et qualités requises pour exercer le métier d'ASH ?

Elodie : Le métier d’Agent de Service Hôtelier nécessite selon moi d’être polyvalent car nous effectuons de nombreuses tâches très différentes tout au long de la journée. Il demande pour cela une grande autonomie, de la rigueur mais également le goût pour le travail en équipe. Il est également nécessaire d’être discret mais aussi empathique envers nos résidents. 

La patience, le dynamisme, la capacité d’écoute, la polyvalence et la flexibilité sont pour moi des qualités essentielles. Ce métier demande également de l’énergie et beaucoup d’autonomie pour répondre aux mieux aux sollicitations de nos résidents.

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

Elodie : Le matin nous distribuons les petits déjeuners en chambre, puis nous procédons au nettoyage des chambres et des pièces communes.

Ensuite, nous participons à la distribution des repas thérapeutiques du midi ou du soir selon notre équipe (de jour ou de nuit). Selon les besoins de chacun, nous aidons les résidents en fractionnant leur nourriture, en facilitant leur mise en bouche et en maintenant au maximum leur autonomie (maniement des couverts…).

L’après-midi, nous organisons des animations au sein de la pièce à vivre. Jeux de carte, dominos, quizz musical… différentes activités sont proposées afin de contenter chacun. C’est également une bonne manière de stimuler leur mémoire et leurs interactions avec les autres.  

Arrive l’heure du goûter. Il est servi en chambre ou dans l’espace commun, c’est au choix de chacun.

Puis en fin de journée, nous préparons les petits déjeuners qui seront servis le lendemain matin et nous nous relayons avec l’équipe de nuit en établissant un compte-rendu de la journée.

Comment vous coordonnez-vous avec l'ensemble de l'équipe mise en place au sein de l'Ehpad ?

Elodie : En tant qu’ASH, nous sommes amenés à travailler de manière transversale avec les différentes équipes présentes. Nous apportons notre aide à l’équipe soignante pour manipuler les patients en perte d’autonomie afin de faire leur toilette et leurs soins. Nous nous chargeons des transmissions d’informations concernant les résidents, auprès des autres membres de l’Ehpad comme l’ergothérapeute, la restauration et bien évidemment, auprès de l’équipe de nuit qui nous succède.

Comment contribuez-vous à la vie en collectivité avec les résidents et aux animations proposées ?

Elodie : Connaissant bien les résidents puisque j’exerce depuis plus de 10 ans déjà à la Résidence La Lorraine, je leur propose les activités qu’ils aiment pratiquer. Certains adorent jouer aux cartes ou aux dominos, c’est d’ailleurs idéal pour maintenir leur motricité fine, la dextérité de leurs doigts mais aussi les échanges.

D’autres préfèrent les quizz musicaux ou tout simplement écouter tranquillement de la musique. J’ai d’ailleurs fait une demande de formation en musicothérapie, afin de pouvoir aller plus loin dans cette démarche favorisant la relaxation et le bien-être. Les activités proposées sont très importantes car elles permettent de maintenir le lien social, les échanges et elles rythment également les journées.

Justement, quels liens entretenez-vous avec les résidents ? Comment participez-vous à leur bien-être ?

Elodie : Étant à leur contact tous les jours, j’ai créé un véritable climat de confiance avec eux. Je les connais, ils me connaissent. Je suis à leur écoute, je discute beaucoup avec eux, de leur parcours de vie, de leurs envies… L’objectif est qu’ils se sentent bien en ma présence, qu’ils me fassent confiance. Ce lien facilite mon travail au quotidien.

Quelles sont vos interactions avec les familles des résidents ?

Elodie : Nous entretenons également des liens forts avec les familles de nos résidents. Nous échangeons beaucoup avec elles lorsqu’elles rendent visite à leurs proches. Elles peuvent se rendre en unité protégée avec autant de liberté qu’en secteur ouvert. Nous répondons à leurs questions si besoin afin qu’elles sachent comment se passe l’adaptation lorsqu’il s’agit d’un nouvel arrivant, comment se déroulent les journées, si le moral est bon… Cela nous permet par la même occasion, d’en apprendre plus sur nos résidents. Quels sont leurs goûts alimentaires, musicaux, leur caractère. Ces interactions sont précieuses dans les deux sens !

Partager sur les réseaux sociaux

Recevoir la newsletter Emera


Fin d'année 2021 : La Fondation Ensemble EMERA se mobilise

30/11/2021 Au coeur de notre métier Nos actualités

À l’occasion de la semaine nationale de la dénutrition, du 12 au 20 novembre prochain, découvrez en plus sur la dénutrition et les actions menées par Emera

En savoir plus

Journée internationale des aides-soignants : une reconnaissance pour un métier indispensable

26/11/2021 Au coeur de notre métier

Les aides-soignants sont présents à chaque instant de la journée auprès des résidents en maison de retraite. Mise en lumière de ce métier indispensable.

En savoir plus

DuoDay 2021 : Douze duos dans nos établissements

24/11/2021

Pour la 3ème année, Emera participe à l'événement DuoDay, une journée spéciale pour faire évoluer les regards sur emploi et handicap.

En savoir plus

Dénutrition : mieux la reconnaître pour l’éviter

27/10/2021 Au coeur de notre métier Nos actualités

À l’occasion de la semaine nationale de la dénutrition, du 12 au 20 novembre prochain, découvrez en plus sur la dénutrition et les actions menées par Emera

En savoir plus

Accueil de jour : maintenir l’autonomie des seniors dépendants, préserver leurs proches aidants

11/10/2021 Au coeur de notre métier Nos actualités

"L’accueil de jour est une parenthèse pour les personnes âgées dépendantes, une solution à mi-chemin entre le domicile et l’Ehpad".

En savoir plus

La charge mentale de l’aidant : éviter la surcharge et l’alléger

05/10/2021 Nos actualités

Retrouvez l’interview de Marie Bouchaud, Directrice générale, et Maud Ecorcheville, coordinatrice de dispositifs d’aide aux aidants au sein de l’association Autonomie Paris Saint-Jacques.

En savoir plus