25 février 2022

La politique des ressources humaines en faveur du handicap menée par le Groupe Emera et ses établissements repose sur plusieurs leviers d’actions destinés à offrir les mêmes opportunités de réussite à chacun et à changer le regard sur le handicap.

Guillemette de Clercq - Responsable recrutement et développement RH
Hélène Giraudineau - Chargée de mission RH

Les personnes en situation de handicap rencontrent souvent des difficultés dans le monde professionnel. En 2020, le handicap était, pour la quatrième année consécutive, le premier motif de saisine du Défenseur des droits en matière de discrimination.

Face à ce constat, Emera poursuit son engagement en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Sa politique en la matière s’appuie sur trois axes forts. « Le premier consiste à encourager davantage le recrutement et favoriser l’intégration au sein des équipes », décrypte Guillemette de Clercq, chargée de recrutement et de développement Ressources Humaines.  

En 2021, le groupe a employé 130 salariés reconnus en situation de handicap, qui travaillent en cuisine, dans le soin aux résidents ou encore dans les services administratifs. Le handicap peut être permanent ou temporaire et prend différentes formes : moteur, visuel, auditif, psychique, mental ou encore consécutif à une maladie. Contrairement aux idées reçues, 80 % des handicaps sont invisibles (surdité partielle, diabète, troubles respiratoires…). « Environ 5% de nos effectifs présentent un handicap. Ce chiffre est en constante progression. L’ambition du groupe est de favoriser davantage l’embauche de personnes en situation de handicap et d’améliorer leur accompagnement. C’est un engagement sociétal d’Emera », explique Hélène Giraudineau, chargée de missions Ressources Humaines. Le Groupe a également recours à des entreprises de travail adapté pour l’entretien des espaces verts ou d’autres travaux.

Répondre aux besoins spécifiques

Pour attirer de nouveaux collaborateurs, les résidences Emera multiplient les actions de sensibilisation. Parmi celles-ci, DuoDay. Le 18 novembre dernier, à l’occasion de la 25ème Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), huit établissements ont participé à cet événement qui consiste à former, le temps d’une journée, un binôme entre un collaborateur d’Emera et une personne en situation de handicap extérieure au groupe. « Cette année, douze stagiaires ont été accueillis. Ce dispositif est un tremplin pour mettre en lumière nos métiers, découvrir les atouts et qualités professionnelles de nouveaux profils, valoriser les équipes en les impliquant tout en faisant tomber bien des préjugés », explique Guillemette de Clercq. 

 

Une fois recrutés, un autre défi s’annonce : s’assurer que les collaborateurs en situation de handicap travaillent dans les meilleures conditions possibles. C’est tout l’enjeu du second axe de la politique Handicap du Groupe : le maintien dans l’emploi. « Les salariés atteints d’un handicap ont parfois des besoins auxquels il est impératif de répondre. Cela passe soit par des aménagements ergonomiques du poste ou de l’organisation du temps de travail, soit par des équipements complémentaires. Le maintien dans l’emploi passe aussi par la sensibilisation de l’équipe qui doit être vigilante et parfois s’adapter pour intégrer pleinement le salarié en situation de handicap, souligne Hélène Giraudineau. Bien entendu, la médecine du travail et les spécialistes Agefiph* viennent en appui pour conseiller sur les aménagements de poste. »

Une palette d’outils de sensibilisation

Troisième et dernière conviction portée par la politique RH du Groupe : encourager les salariés à déclarer leur handicap. En effet, trop souvent, ces derniers taisent leur handicap par crainte d’être jugés ou de ne pas être considérés de la même façon que leurs collègues. « Parler de son handicap ne va pas de soi. C’est une démarche très personnelle, reconnait Hélène Giraudineau.  Mais notre rôle est de leur faire comprendre que se signaler est un bonus pour eux, pour être mieux accompagnés, orientés vers les bons interlocuteurs, pour bénéficier d’aides et services liés à leur statut ».

Pour libérer la parole, Emera sensibilise donc les directeurs d’établissements, les managers, les salariés. « Chaque salarié doit se sentir concerné par cette question. Emera déploie un panel d’outils de communication pour mieux identifier et accueillir les situations de handicap, combattre les stéréotypes, la peur de la différence : campagnes d’affichage, guides thématiques, distribution de flyers, quizz pédagogiques, clip-vidéos, etc. », liste Hélène Giraudineau.

Les managers sont incités à développer leur propre réseau de recrutement de travailleurs en situation de handicap, et à nouer des partenariats locaux.

Postuler et oser en parler

Pour les futures recrues, le secteur de l’hébergement des personnes âgées dépendantes constitue une réelle opportunité d’emploi. En effet, « Tous nos postes sont ouverts aux personnes porteuses de handicap, souligne Guillemette de Clercq. Nous cherchons en permanence de nouveaux salariés. »

Un conseil pour celles et ceux qui souhaitent rejoindre le groupe Emera ? « Le message se résume en deux idées : postuler et oser en parler. Nous sommes persuadées qu’au sein de notre entreprise, les travailleurs en situation de handicap peuvent trouver leur place quel que soit leur niveau de compétence », s’accordent les deux responsables des ressources humaines.

Intégrer la diversité dans son entreprise est aussi un pari gagnant pour l’ensemble des collaborateurs et des résidents ainsi que leur famille. La diversité de profils est enrichissante.

De manière plus globale, la thématique de l’emploi des travailleurs handicapés fait pleinement partie de la politique de Responsabilité Sociétale des Entreprises du Groupe. Une politique RSE mise en exergue par sa Fondation Emera, qui porte notamment des projets dédiés à l’insertion et à l’égalité des chances.

Vous souhaitez nous rejoindre ? Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur le site Emera.

 

Lisa, atteinte de surdité et Jean-Marc : un duo de choc en cuisine

*Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées

Partager sur les réseaux sociaux

Recevoir la newsletter Emera


Diagnostic et stimulation, maîtres-mots pour faire face à Alzheimer

21/09/2022 Au coeur de notre métier

Le professeur Marc Verny, neurologue de formation et responsable du service gériatrique à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière (APHP), nous éclaire sur la maladie d'Alzheimer.

En savoir plus

Bientraitance des personnes âgées en Ehpad, l’affaire de tous

11/07/2022 Au coeur de notre métier

« Etre bientraitant c’est avant tout se questionner sur les pratiques et avoir une démarche éthique. C’est avoir une culture du respect, de la dignité de la personne et de son intimité ».

En savoir plus

Troubles de la perception visuelle : un dépistage essentiel chez les personnes âgées

01/07/2022 Au coeur de notre métier Nos actualités

Comment évolue nos capacités de perception visuelles avec l’âge ? Comment prévenir des troubles de la vision ?   Réponses avec le Dr Angelo Arleo, Directeur d’une équipe de recherche biomédicale à l’Institut de la vision à Paris.

En savoir plus

Favoriser le bien-être et l'estime des résidents avec la socio-esthétique

21/06/2022 Au coeur de notre métier Nos actualités

La socio-esthétique, un métier dont on parle peu mais qui apporte de véritables bienfaits à nos aînés ! Interview d'Alicia Delignon qui intervient au sein de l'Epad Sophie  et de la  résidence séniors Anne.

En savoir plus

Vieillissement de la peau : un capital cutané fragile et à préserver

10/06/2022 Nos actualités

Hester Colboc, dermatologue, vénérologue et médecin gériatre à l’Hôpital Rothschild à Paris, nous éclaire sur le vieillissement de la peau.

En savoir plus

L’orthophoniste : un guide vers l’autonomie aidée

13/05/2022 Au coeur de notre métier

Connaissez-vous le rôle de l’orthophoniste auprès des seniors, et notamment en Ehpad ?

En savoir plus