23 décembre 2020

Les fêtes de fin d’année et du jour de l’An n’ont peut-être jamais été aussi symboliques qu’en cette année 2020. Depuis plusieurs semaines, les établissements du groupe Emera multiplient les efforts pour garantir aux résidents et les familles des instants conviviaux, dans le respect des gestes barrières. Tour d’horizon.

C’est une « trêve de Noël »

Depuis le 15 décembre et jusqu’au 3 janvier, le protocole anti-Covid-19 est allégé dans les Ehpad. Les sorties de résidents chez leurs proches sont facilitées (avec confinement obligatoire de 7 jours au retour), des repas de fêtes avec des proches à nouveau autorisés et le nombre de visites possiblement augmentées. Des mesures déclinées au cas par cas, au regard de la situation sanitaire de chaque Ehpad. Si certains craignent les risques de contamination liées à ces retrouvailles, beaucoup souhaitent que la vie reprenne le temps des fêtes. Depuis plusieurs semaines, les équipes du groupe Emera se mobilisent pour préparer des festivités enthousiasmantes tout en respectant les gestes barrières. « Malgré l’épidémie, il était impensable de ne pas célébrer Noël dans nos établissements, qu’il y ait un confinement ou non », résume Nathalie Pillot Lejeune, directrice de la vie sociale du groupe Emera. Du gel hydroalcoolique sur les mains, certes, mais surtout du baume au cœur.

Plusieurs jours de repas festifs

Le repas de Noël sera assurément un temps fort pour les résidents et les familles. Les chefs ont concocté des menus gastronomiques qui éveillent les sens et les papilles. A Gradignan, en Gironde, Gilles Moignard lève le voile sur la carte du 25 décembre : « Terrine de foie gras au Sauternes, brochette de crevettes rôties avec une étuvée de petits légumes, suivie d’une dinde farcie dans son jus accompagnée de grenailles de Noirmoutier au sel de Guérande, fromage italien et buche maison à la crème de marron », énumère le chef derrière les fourneaux depuis 17 ans à la résidence retraite Douceur de France.

Grande nouveauté, les repas festifs en famille seront cette année étalés sur une dizaine de jours non-stop, pour accueillir un maximum de proches et éviter les risques. A Gradignan, par exemple, les plats gourmets seront ainsi servis dès le 21 décembre et jusqu’au 1er janvier. Tous les chefs du Groupe Emera ont accepté de relever ce défi culinaire. « Cette organisation est une grande première pour nous et va exiger de longues heures de préparation quotidienne. Mais on se doit de faire plaisir aux résidents, cette année encore plus que d’habitude », affirme Gilles Moignard, qui sera accompagné de trois cuisiniers.

Terminer 2020 sur une note positive

Les activités collectives rythment aussi cette période de fêtes. « A la fin d’un atelier de décoration d’un sapin de Noël, une participante m’a confié qu’elle avait oublié la Covid-19 pendant quelques heures », confie Nathalie Pillot Lejeune. Mission accomplie.

La résidence La Tournelle, située à La Garenne Colombes (92), a organisé une dégustation de chocolat chaud et de brioches. En Belgique, la maison de repos Les Fuchsias a proposé à celles et ceux qui le désirent d’écrire une carte à leurs résidents. Ces derniers ont été pris en photo, bonnet de Noël sur la tête, tenant chacun un panneau avec leur prénom, l’adresse de la résidence et la question « Voudriez-vous m’écrire pour Noël ? ». Les photos ont ensuite été postées sur les réseaux sociaux.

Encore une fois, chaque établissement du Groupe Emera a adapté ses programmes d’activités au contexte sanitaire. « Par exemple, les spectacles de Noël peuvent être joués deux fois de suite, pour diminuer l’affluence à chacune des représentations », précise Nathalie Pillot Lejeune.

De nombreuses initiatives égayent les fêtes de d’année des résidents : lectures de contes, chorale en Visio avec des enfants, musique jouée dans les couloirs, livrets de jeux sur le thème de Noël, partenariat avec Florajet pour que les familles fassent livrer des fleurs à leurs proches, etc.

Sans oublier l’application Emera Connect, utile pour que les familles restent informées du quotidien de leurs proches au sein des établissements, découvrent les photos et vidéos des activités, partagent des moments de vie sous forme de carte postale. « C’est essentiel de toujours maintenir le lien avec les familles ainsi que l’extérieur et lutter contre la solitude », conclut Nathalie Pillot Lejeune. Le groupe Emera met un point d’honneur à terminer l’année 2020 sur une note positive.

Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d’année avec vos proches.

Prenez-soin de vous !

Partager sur les réseaux sociaux

Recevoir la newsletter Emera


Accueil de jour : maintenir l’autonomie des seniors dépendants, préserver leurs proches aidants

11/10/2021 Au coeur de notre métier Nos actualités

"L’accueil de jour est une parenthèse pour les personnes âgées dépendantes, une solution à mi-chemin entre le domicile et l’Ehpad".

En savoir plus

La charge mentale de l’aidant : éviter la surcharge et l’alléger

05/10/2021 Nos actualités

Retrouvez l’interview de Marie Bouchaud, Directrice générale, et Maud Ecorcheville, coordinatrice de dispositifs d’aide aux aidants au sein de l’association Autonomie Paris Saint-Jacques.

En savoir plus

Troubles cognitifs : une prise en charge singulière dans les unités de vie spécialisées

21/09/2021 Au coeur de notre métier Nos actualités

L’accompagnement des résidents atteints de toubles cognitifs  s’organise dans des unités de vie protégées. Témoignage de Natacha Millot, Directrice d'EHPAD.

En savoir plus

Sexualité des seniors : le désir n’a pas d’âge

09/09/2021

Contrairement aux idées reçues, la vie sexuelle et le désir de l’autre ne s’arrêtent pas à un certain âge. À condition de savoir s’adapter aux évolutions du corps et de l’esprit...

En savoir plus

Les veillées douces : une thérapie non-médicamenteuse pour lutter contre les troubles du sommeil

19/08/2021 Nos actualités

La résidence Emeraudes Angoulême a mis en place les veillées douces pour lutter contre les troubles du sommeil et à favoriser l’endormissement.

En savoir plus

Médiation artistique : l’apaisement des maux par la créativité

06/08/2021 Nos actualités

« Avec l’art-thérapie, ce qui est intéressant ce n’est pas l’œuvre finale mais l’expérience [...] On génère des émotions ! ». Interview de Céline Rivault, art thérapeute.

En savoir plus